photo d'un pou mort par asphyxie

Les poux transpirent

Poux experts le spécialiste des poux vous dévoile dans cet article une particularité amusante du pou. Nous avons remarqué lors d’études que le pou “transpire”. Cette découverte fût appuyée par des études privées étrangères. Nous allons vous expliquer plus précisément pourquoi et comment se phénomène se produit.

La transpiration chez les poux

Le pou à cette capacité à excréter de l’eau par transpiration à travers ses spiracles. Comme peut le faire l’homme par les pores de sa peau, afin de réguler sa température corporelle. Une question reste hypothétique encore à ce jour malgré de nombreux tests scientifiques dans le monde. Le pou est un parasite très complexe. Donc meurt t’il d’anoxie une fois qu’il se trouve dans l’eau ou tout simplement de noyade à cause de la pénétration d’eau dans son système respiratoire. La question reste encore en suspend. Ainsi lorsque nous entendons des pseudos spécialistes ou experts des poux apporter des conclusions burlesques sur tout et n’importe quoi, nous en sommes décontenancés. Car bien des questions ou des observations restent encore non élucidées.

Par exemple d’après certains chercheurs, lorsque les poux sont en contacts avec certaines substances, il a été constaté que leurs spiracles étaient bouchés. S’agit t’il d’une occlusion causé par la substance en elle même ou une action anatomique volontaire du pou, qui ferme ses spiracles. La seule hypothèse qui demeure, serait que les poux disposent d’un muscle occlusif interne qui joue un rôle d’ouverture ou fermeture de leurs spiracles. Dans le but de réguler la perte d’eau, cela reste encore très obscure.

intérieur du spiracle d'un pou

intérieur du spiracle d’un pou

Le système respiratoire du pou

La trachée du pou n’est pas fermée. Elle présente une structure interne en nid d’abeille (voir photo).  La présence d’une substance sécrétée dans les spiracles ainsi que de glandes à la base des spiracles pourraient être responsables de la production de cette substance. Cette matière est associé à une substance cireuse localisée dans l’atrium. Toutefois, des études détaillées sont nécessaires pour caractériser plus précisément les glandes. De nombreuses divergeances subsistent. Les uns pensent que cette matière cireuse joue un rôle de blocage de la poussière. Quant aux autres ils pensent qu’il s’agit d’un système perfectionné de défense contre l’occlusion du système respiratoire. En tout état de cause les poux sont capables d’adaptation physiologique ou comportementales pour survire à l’anoxie et à l’immersion dans l’eau.

Conclusion

Ces travaux démontrent que le pou doit excréter de l’eau ingérée dans le cadre de son repas sanguin. Si le pou était dans l’incapacité d’extraire l’eau suffisante. Alors son système digestif serait soumis à un fort stress osmotique entraînant sa rupture. Le blocage des spiracles dans certains cas d’immersion ou occlusion. provoque un phénomène qui inhibe l’excrétion d’eau. Ainsi provoque un stress physiologique qui entraîne la mort par immobilisation prolongée ou, dans certains cas, par perturbation des organes internes tels que l’intestin.

spiracle du pou engluée

spiracle du pou engluée

Author Info

rivollier joris